Attractions à Le Mont-Saint-Michel

Accès rapide
Livraison instantanée
Entrée plus intelligente

France : villes populaires

Explorez toutes les destinations

Planifiez votre visite à Le Mont-Saint-Michel

Langue

Français

Devise

Euro (€)

Indicatif du pays

+33

Fuseau horaire

L'heure Normale d'Europe Centrale (HNEC)

Les marées

Avec plus de 60 bâtiments protégés, le Mont-Saint-Michel et sa magnifique baie occupent une place légitime sur la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette petite île, aux paysages de carte postale, se trouve à 600 mètres de la côte française. Beaucoup de pèlerins qui voulaient se rendre à l'abbaye pouvaient y accéder facilement à marée basse. À marée haute cependant, les vagues et les eaux froides rendaient l'île inaccessible. Le Mont est resté invaincu pendant la guerre de Cent Ans, et grâce à son impénétrabilité, l'abbaye fut utilisée plus tard comme une prison.

Défier la gravité

Avec le monastère qui surplombe la colline de cette île médiévale, vous imaginerez les dragons piquant sur vous alors que la foudre frappe le clocher. Semblant défier la gravité, il attire maintenant les nombreux touristes armés d'appareils photo, mais n'oublions pas qu'il fut l'une des principales destinations d'Europe pour les pèlerinages. Surplombant la baie où la Bretagne se mêle à la Normandie, ce site fantastique est entouré de nombreuses légendes, dont l'une affirme qu'en 708 après J.-C., l'archange Michel lui-même ordonna sa construction.

Délices culinaires

Il n'y a pas que l'abbaye qui mérite votre attention au Mont-Saint-Michel. La cuisine locale vous réserve aussi quelques surprises, comme notamment l'omelette soufflée devenue une spécialité de l'île. Même les moines se damneraient pour un tel délice. Goûtez aussi à l'agneau de prés-salés, élevé dans la baie, qui est aussi particulièrement savoureux, et bien sûr les incontournables plateaux de fruits de mer ou les moules vous feront saliver.

Quoi faire à Le Mont-Saint-Michel en 3 jours

L'Abbaye du Mont-Saint-Michel

Ce site magique, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, est la principale attraction touristique du Mont-Saint-Michel. Avec 20 pièces à explorer, de magnifiques jardins et une vue à couper le souffle sur la mer et l'horizon, c'est une page de l'histoire de France que vous allez découvrir. Explorez l'abbaye seul ou durant une visite guidée gratuite. Dès 708 après J.-C., il devint un lieu de pèlerinage et les moines y commencèrent la construction de l'abbaye au 10e siècle. Plus tôt, vous vous y rendrez, mieux ce sera, car il y a beaucoup de monde, particulièrement en été.

Le Cloître

La construction du cloître du Mont-Saint-Michel commença en 1228. L'architecte Thomas des Chambres voulait en faire un lieu de vie monastique idéal. C'est là que les moines venaient méditer : un lieu de contemplation avec vue sur l'infini. En 1878, les colonnes de calcaire importé d'Angleterre ont été restaurées, offrant désormais une vue entre ciel et mer. Certains diront que ce panorama permet de meilleures photos, ce dont les moines n'avaient pas à se soucier.

La Terrasse de l'Ouest

Surtout, ne manquez pas la vue depuis ce belvédère. On se croirait dans une peinture impressionniste. Prenez votre temps lorsque vous montez ou redescendez de l'abbaye pour profiter de ces moments magiques que vous offre ce panorama. Si vous êtes chanceux, vous pourrez voir le Mont-Saint-Michel se refléter dans l'eau en dessous de vous alors qu'à marée basse un paysage lunaire se dévoilera et vous pourrez regarder les quelques âmes courageuses qui errent sur le sable humide. Difficile de ne pas prendre de bonnes photos.

Arrêt à Rennes

Si vous vous arrêtez à Rennes à l'aller ou au retour de votre visite au Mont-Saint-Michel, vous découvrirez un labyrinthe de rues charmantes à explorer, sans oublier les boutiques et les cafés typiques. Même l'office de tourisme de la capitale bretonne vaut le détour : il se trouve dans une ancienne chapelle qui abrite aussi une exposition permanente sur l'histoire de la ville. Explorez le Parlement de Bretagne et admirez l'architecture de la Place de la Mairie, du Palais du Commerce et du centre culturel des Champs Libres.